Publié dans Activite manuelle, Art, Creativite, Fetes et celebrations, Peindre et dessiner

Une poupée-câlin pour la fête des mères

Dans ce post, vous trouverez :

  • Les plus beaux câlins entre mamans et enfants de l’histoire de la peinture
  • Un bricolage facile pour que les enfants réalisent eux aussi un câlin artistique à offrir à leur maman

Tic tac tic tac, le compte à rebours pour la fête des mères 2021 a commencé. Il ne reste plus qu’une semaine pour réaliser un petit cadeau créatif pour faire plaisir aux mamans. Je vous propose ici une idée rapide et pleine de charme.

Les plus beaux câlins entre mamans et enfants de l’histoire de la peinture

Avez-vous remarqué combien d’artistes de part le monde ont peint ou créé des œuvres sur le thème de la mère et l’enfant ? Et je ne parle même pas de la Madone et de l’enfant Jésus. Juste des mamans et de leur progéniture. Voici ici une petite sélection.

Vous préférez laquelle ? Moi, j’avoue que j’aime beaucoup celles de Marie Cassat (Avez-vous lu mon post précédent sur ce thème ?). J’ai eu aussi un coup de cœur pour le couple coloré du peintre mongol Zaya.

Vous remarquez quelque chose ?

A travers les siècles, à travers les continents, de nombreuses œuvres présentent des mères qui couvent leurs petits, qui les serrent dans leurs bras, qui offrent des câlins, des baisers… Et des enfants qui le leur rende bien. Parce qu’au-delà des défis du quotidien, des responsabilités, des incompatibilités d’humeur, c’est cela l’image que l’on veut garder d’une maman : la sécurité des bras et l’amour inconditionnel.

Bon, je suis d’accord, la relation mère-enfant n’est pas forcément rose tous les jours. Mais c’est tout de même une belle image…. Et puis le câlin est un thème plus esthétique pour célébrer la fête des mères que… les couches-culottes ou la bataille des repas par exemple.

Bricolage : Les petites poupées câlins

Pour réaliser ces petites poupées-câlins, nous avons utilisé :

  • Du carton un peu épais
  • De la peinture acrylique
  • De la colle blanche

Notre activité :

  1. Nous avons découpé une forme de « 8 » d’environ 20 à 25 cm de long dans le carton : Ce sera la maman.

  2. Nous avons aussi découpé une forme de haricot, un peu plus courte que le ventre de la maman. Ce sera […suspense….] l’enfant.
Decouper les formes en carton pour les poupées
Peindre les formes en carton des poupées

3. Nous avons choisi 2 couleurs qui contrastent l’une avec l’autre, et peint la maman avec une et l’enfant avec l’autre. (Ici nous avons rouge/jaune, mauve/turquoise, rouge/bleu et rouge/turquoise.)

… Un petit tour de trampoline pendant que les premières couches de peinture sèches …

Voici notre collection colorée de poupées mamans et bébés
Peindre des motifs complémentaires sur les poupées mamans et bébés

4. Nous avons chacun choisi des motifs pour décorer nos poupées : lignes, points, courbes, quadrillage, ou même rien ! Les motifs de l’enfant ont été peints avec la même couleur que le corps de la maman et vice-versa. Sur certaines, nous avons aussi peint un rond représentant un visage très stylisé.

L’idée était de montrer par des couleurs opposées et des motifs différents que la maman et l’enfant sont proches biologiquement et émotionnellement, mais restent chacun des individus à part entière (donc distincts).

Poupées jaunes et rouges

… Une petite partie de trap-trap durant le séchage …

Poupées vertes et turquoises

5. Nous avons collé l’enfant sur la maman, en position verticale, inclinée d’un côté ou de l’autre, au choix du jeune créateur.

Et voilà ! Un couple maman-enfant bien coloré en train de se faire un gros câlin.

On peut bien sûr écrire un petit mot d’amour pour sa maman au dos de la poupée-câlin.

Poupées rouges et turquoises

J’espère que ces poupées vous plaisent. Je vous souhaite une bonne semaine créative !

Publié dans Fetes et celebrations, Nature, Photo

Rallye photo: les arbres de mai

Dans ce post, vous découvrirez :

  • Comment les arbres de mai célèbrent l’amour
  • Quelques conseils pour les enfants qui veulent faire des photos.

Samedi, les bouleaux ont fleuri chez nous. Et cette fois, pas de risque d’avoir les yeux qui pleurent à cause des pollens.

En Allemagne, où nous habitons, la tradition des arbres de mai est très ancrée. Dans de nombreuses régions – un arbre vient orner la place du village et fait la fierté de la communauté.

Mais en Rhénanie, le « Maibaum » est l’arbre de l’amour.

Arbres de mai, arbres d’amour.

Dans la nuit du 30 avril au 1 mai, des camions sillonnent le village, remplis de jeunes garçons amoureux et de jeunes bouleaux. Les troncs et branches -des arbres, pas des garçons – sont décorés de rubans de couleur …. et d’un gros cœur orné du nom d’une jeune fille – leur dulcinée. Les arbres sont érigés contre le mur de la maison de la belle. Heureuse celle qui se réveille au premier mai avec son arbre de mai sur le pas de la porte. Parfois c’est une vraie surprise… reste à découvrir qui a fait sa déclaration. (Mon lutin pré-ado prend déjà des notes).

De nos jours, on peut aussi voir des arbres de mai célébrer un amour existant, avec un cœur dédié « à maman » ou « à ma femme ». Quelle magnifique manière pour les enfants et maris de souligner leur reconnaissance à celle qui est l’âme du foyer (et là, j’envoie un gros coup de coude, pas subtil du tout, à mes 3 hommes !). On voit aussi des décorations sur des arbres plantés dans les jardins, sur des poteaux, et même parfois sur des portiques de balançoire. C’est quand même plus écologique que de couper un arbre.

Petits conseils pour les lutins photographes

L’occasion était bien belle. Nous avons profité d’une éclaircie pour faire un petit rallye photo dans le village. Les arbres sont grands, et plus faciles à dénicher que des insectes. Ce n’est pas pour ça qu’ils sont faciles à photographier, même avec un appareil digital automatique.

Petits conseils que nous essayons d’appliquer pour le moment

Guilem photographie un arbre de mai
  • Ne pas mettre le doigt sur l’objectif
  • S’entraîner à ne pas bouger quand on appuie sur le déclencheur
  • Voir d’où vient la lumière ou le soleil et essayer de ne pas se mettre en face
  • Photographier sous différents angles, pour ensuite choisir celui qu’on aime le mieux.

Alors, quelle photo préférez-vous ?

En tout cas, au village, pendant tout le mois de mai, les rubans voleront au vent et chanteront l’amour. Si ce n’est pas romantique, ça ?

Publié dans Art, Fetes et celebrations, Saisons

Plaisir des yeux: May Day (Fêtes de mai)

A l’ère de la covid, qu’il semble loin le temps où les gens pouvaient se rassembler et fêter ensemble, où les enfants pouvaient se donner la main pour une ronde sans avoir à se passer ensuite au gel désinfectant.

Maurice Prendergast (1858 – 1924) est un artiste américain post impressionniste du début du XX siècle. Il a peint plusieurs aquarelles sur les fêtes de Mai à Central Park. J’aime beaucoup l’atmosphère qui s’en dégagent. On sent les gens heureux du retour des beaux jours et du plaisir d’être ensemble.

Allez, bon courage à tous. On finira bien par en voir le bout.

Publié dans Activite manuelle, Creativite, Fetes et celebrations, Nature

Il est revenu, le temps du muguet: art, histoires, origamis…

Dans ce post vous trouverez :

  • Des anecdotes sur le muguet
  • Des photos de magnifiques bijoux art nouveau inspirés par le muguet.
  • Une activité pour enfant: le muguet en origami
  • Une chanson bien de saison

En mai, c’est le temps du muguet. Depuis que nous habitons en Allemagne, j’ai découvert que le muguet pousse dans la forêt. C’est carrément magique. Dans le sud de la France, il ne poussait que dans des pochettes plastiques.

Quelques histoires de muguet

En France, le 1er mai est synonyme de muguet, et vice-versa. On offre un brin de muguet à ceux que l’on aime comme porte-bonheur. Mais d’où nous vient cette tradition ? Nous nous sommes penchés sur la question et nous avons trouvé plusieurs histoires.

# 1 : Le dieu grec Appolon invente le muguet pour que ses neuf muses ne s’abiment pas les pieds.

# 2 : La Vierge Marie verse des larmes au pied de la croix, qui se transforment en fleurs de muguet.

# 3 : En 1560, le 1er mai bien sûr, le roi Charles IX reçoit un brin de muguet porte-bonheur au cours d’une visite en province. Ça lui plaît tellement que l’année suivante, le 1er mai bien sûr, il en offre à toutes les dames de sa cour.

Vous préférez quelle version ? Personnellement, j’adore l’idée du tapis de fleurs spécial Muses, même si la troisième est probablement plus historique.

Le muguet côté art

Un oeuf de Fabergé décoré de muguet

Œuf au muguet de Fabergé

Chaque année au moment de Pâques, le Tsar Nicolas II offrait un oeuf exécuté par Fabergé aux membres de sa famille. Les oeufs étaient décorés de pierres précieuses sur fond d’émail. L’Œuf au muguet” date de 1898. Il est composé de perles fines, de rubis, de diamants, de cristal de roche, d’or, de vermeil et d’émail.
(Ref. http://www.noblesseetroyautes.com/oeuf-au-muguet-de-faberge/)

Les délicates clochettes se prêtent particulièrement bien au travail délicat des joailliers art nouveau. Le petit lutin a adoré le peigne au centre. Moi, je ne saurais lequel choisir. Et vous, lequel préférez-vous ?

Le muguet était la fleur favorite de René Lalique. Chaque année, au 1er mai, le joaillier offrait du muguet et une boite de chocolat à tous ses employés. Ce bracelet de la fin du XIX siècle(photo de gauche) est composé de feuilles en argent et d’or et d’émaux pour les tiges.
(Ref: https://www.musee-lalique.com/en/muguet-lily-valley-bracelet)

Notre activité créative : Le muguet en origami

Comme il nous manquait des matières premières pour fabriquer un œuf de Fabergé, nous avons opté pour une activité d’origami. Le muguet est possiblement originaire du Japon, donc tout s’enchaine parfaitement.

Nous avons utilisé :

  • du papier vert (un carré de 15 x 15 cm, et un rectangle de 4 x 15 cm)
  • du papier blanc (plusieurs petits carrés de 2 x 2 cm)
  • de la colle
  • un petit pic pour rouler la tige

Nous avons suivi le tuto des origami de Thomas. Vous pouvez regarder sa vidéo.

Mais comme les clochettes étaient un peu compliquées, nous avons opté pour une version simplifiée :

  • Couper un petit carré blanc dans la diagonale;
  • Replier les 2 côtés, comme 2 petites oreilles;
  • Coller 2 triangles dos-à-dos

Et hop, une clochette

L’origami est une activité parfaite pour développer la motricité fine, la minutie (surtout avec des carrés de 2 cm) et la patience.

On colle les clochettes sur la tige au pistolet à colle. Et voila!

Muguet en papier origami

La bande sonore 

Le temps du muguet, de Francis Lemarque bien entendu.

Allez, on vous laisse. On va faire un tour en forêt pour trouver du vrai muguet.

Avec ou sans clochette, nous vous souhaitons plein de bonheur pour l’année à venir.

Publié dans Fetes et celebrations, Nature, Saisons

Cœur de glace

Non, je ne prétends pas être la reine des neiges et je ne vais pas me mettre à chanter. Mais cet hiver a été particulièrement froid et il a fallu user de beaucoup de créativité pour trouver des avantages et apprécier l’extérieur. Comme j’étais toujours gelée – au contraire des garçons qui ont dû hériter de sang viking à la grande loterie génétique – je me suis dit qu’on pourrait aussi bien faire geler d’autres choses.

Et là m’a pris une grande nostalgie de mes années québécoises. C’est vrai qu’à l’époque, j’étais moins frileuse. (Presque vingt ans sous les tropiques, ça laisse des traces dans le baromètre interne). A l’époque, nous allions faire du ski de fond le week-end même quand les températures avoisinaient « moins beaucoup ». Nous savions nous habiller à la mode pelure d’oignon pour mieux supporter le froid. Nous avions toujours une pelle à portée de main pour déneiger l’entrée de l’immeuble ou la voiture (ça, pour le coup, ça ne m’a pas trop manqué). Et il y avait le carnaval de Québec.

Avez-vous remarqué ? Il y a des carnavals partout dans le monde, tous différents. Un des points qu’ils ont en commun, c’est que les gens du coin les trouvent fantastiques et font d’énormes efforts pour préparer et fêter, alors que les autres, les visiteurs, ont souvent du mal à comprendre les célébrations et à apprécier le fun. C’est ce que j’ai éprouvé la première fois que j’ai vu un groupe en maillot de bain se jeter dans un bain de neige par moins vingt degrés pendant le carnaval de Québec (alors que moi je me gelais les pieds et les mains même en version textiles thermiques multicouches). Par contre, pas besoin d’explications détaillée ou de longue initiation pour apprécier la beauté des sculptures de neige, et le palais en glace de Bonhomme (la mascotte du carnaval). Chaque année, une grande structure en glace, que l’on peut visiter, est érigée à l’entrée de la vieille ville. La nuit, qui arrive tôt, des spots projettent des lumières colorées à travers les parois translucides. C’est très froid (Bonhomme est bien couvert, et il a l’habitude), et très beau.

Le chateau de glace du Bonhomme au carnaval de Quebec

Retour à notre hiver européen. Nous avons aussi voulu jouer avec les couleurs, la lumière et la glace, mais nous avons opté pour une version moins grandiose de guirlandes de glace. Décorées de matériaux naturels et suspendues sous la galerie devant la cuisine, elles ont accroché les faibles rayons du soleil hivernal et mit un peu de peps et de gaité dans notre jardin endormi.

Nous avons utilisé :

  • Des moules en silicones (nous avons essayé d’autres supports aussi – des ramequins en verre, et des couvercles de pots de fromage blanc – mais quelle galère pour démouler)
  • Des peaux de clémentines, des branchettes de cyprès, des feuilles et boules de houx. Pleins d’autres éléments de décorations peuvent être utilisés : paillettes, petits cailloux, mini jouets, etc. Fouillez donc vos tiroirs et votre jardin.
  • De l’eau
  • Des bouchons en liège
  • De la ficelle
Placer les decorations dans les moules pour faire des sculptures de glace

Notre activité :

  • Nous avons dispersé des décorations colorées au fond des moules.
  • Puis nous avons versé de l’eau doucement. Les décorations se sont mises à flotter (il a fallu en replacer certaines). Nous avons choisi de garder le côté orange des peaux de clémentines sur l’extérieur pour avoir une couleur plus vive, mais nous aurions aussi pu alterner.
  • Nous avons ensuite placé des bouchons de liège lesté avec de petites pierres pour créer des trous d’accrochage.
  • Une bonne nuit dehors, par température négative (ou au congélateur pour les chanceux qui ont un hiver doux), et le tour est joué.
  • Ne reste plus qu’à démouler le lendemain, à enlever les bouchons, et à accrocher à l’extérieur.
  • Les petites décorations dans les moules à mini kouglof ont fait une jolie guirlande. Mais notre favori est sans conteste le grand cœur glacé que j’ai accroché au matin de la St-Valentin.

Découvertes et réflexions :

  • Cette activité est adaptée à tous les âges. Les décorations peuvent être très simples ou plus élaborées en fonction du goût et de la patience de chacun.
  • Aller à la chasse au trésor dans la maison ou le jardin pour trouver des décorations fait partie du plaisir.
  • Certaines décorations flottent mieux que d’autres. C’est l’occasion de créer des couches.
  • Les bouchons restent en place dans quelques millimètres d’eau, mais doivent être lestés lorsque le niveau d’eau monte. Ah, la puissance de l’élément liquide ! Nous avons (trèèès) brièvement parlé de la poussée d’Archimède, mais il faudra que nous explorions ça plus en détail plus tard.
  • Il faut attendre que l’eau gèle. Nous avons pu observer la formation d’une fine couche de glace assez rapidement. Pour les plus impatients (c’est souvent le cas des plus petits), il peut être frustrant de ne pas avoir de résultat immédiat : on apprend la patience. Pour les plus autres, l’attente peut augmenter l’excitation. Même si on a tous déjà vu des glaçons, il y a un côté magique à découvrir les décorations le lendemain matin.

Les supports audio-visuels qui nous avons utilisés pour nous mettre dans l’ambiance :

  • Le globe terrestre pour localiser le Canada et la ville de Québec
  • Photos de sculptures de neige et de glace sur internet
  • Videos de la course de canots sur le St-Laurent gelé : Ça a beaucoup impressionné les enfants – il faut dire qu’il y a de quoi
  • Audio : Jonna Jinton, Singing Ice – 2 hours raw ice sounds (Glace chantante – sons produits par la glace) , https://www.youtube.com/watch?v=Qd-CwJa1SHE

Et vous, le froid, ca vous inspire ou ca vous laisse de glace? N’hesitez pas a nous en faire part dans les commentaires, ci-dessous.

Credit photo:
L’Art d’Apprendre
Palais de Bonhomme, Stagiairec, 2018