Publié dans Activite manuelle, Art, Nature

Construire un hôtel à insectes

Dans cet article, vous découvrirez à quel point nous aimons les insectes. Nous les admirons dans la nature et en art, et nous allons même jusqu’à leur construire un petit hôtel confortable dans notre jardin.

Ces insectes si élégants, dans la nature et l’art

A quoi reconnait-on les insectes ? Les caractéristiques les plus fréquemment citées sont qu’ils ont ont 6 pattes, et sont petits. Et comme ils sont petits souvent, s’ils n’ont pas de jolies couleurs comme les papillons ou certains scarabées, souvent nous ne les regardons pas de très près.

Heureusement, certains artistes ont pris le temps de les observer. C’est le cas du peintre chinois Shi Tao au XVII siècle. Il a réussi à capturer la finesse d’une guêpe, l’élégance d’une mante religieuse ou la puissance d’un lucane, en quelques coups de brosses et en noir et blanc.

Nous avons essayé de reproduire ses insectes à l’aquarelle. Le trait du peintre semble si simple, et pourtant, il est difficile de reproduire son élégance.

Les insectes sont nos amis

Les petites bêtes, elles nous fascinent ou elles nous font peur. Pour les lutins, c’est plutôt la fascination. Depuis qu’ils sont tout petits, ils attrapent toutes les petites bêtes qui rampent et qui volent.

Il y a quelques années, lors d’une balade, Evan s’était pris d’affection pour un criquet. Il avait marché pendant un bon moment avec son cricket Jimini (il avait même eu le temps de lui trouver un nom) sur l’épaule. Et ce fut un déchirement au retour à la voiture.

A côté de la maternelle de Guilem, il y avait un champ de pomme de terre, et tous les jours nous allions chercher quelques doryphores pour les élever à la maison. Je suis certaine que le propriétaire du champs était plutôt satisfait de nos incursions. Par contre, j’ai eu des doryphores dans la maison pendant un moment, y compris au printemps suivant.

Lorsque nous jardinons, c’est un peu la compet à qui trouvera le ver de terre le plus long. Et bien entendu, il n’y a pas une coccinelle qui passe près de chez nous sans se faire remarquer, admirer, photographier.

Insecte: Une sauterelle dans les cheveux d'Evan
Insecte: Lucy le lucane

Donc quand Guilem a reçu un hôtel à insectes à construire lui-même pour son anniversaire, il a sobrement déclaré :

 Les insectes du jardin vont être contents et j’aime faire plaisir aux insectes.

Construire un hôtel à insectes

Le matériel pour construire un hôtel à insectes

La boite que Guilem a reçu (un kit de la marque Rayher) contenait presque tout le matériel nécessaire :

  • 7 plaques de bois pour former le fond, les côtés, le toit et les séparations de l’hôtel. Ces plaques sont prédécoupées, à la bonne taille et avec les biseaux nécessaires. De petits trous sont aussi percés pour faciliter le clouage.
  •  De petits clous
  • Des rondins de bois percés de trous, des pailles et de petits bambous.
  • Et même des graines de plantes qui attirent les abeilles à planter une fois que l’hôtel est construit.

Nous avons sorti :

  • Un petit marteau 
  • De la colle à bois
  • Un étau
Construire l'hotel a insecte: le kit
Construire l'hotel a insecte: le kit

La construction de l’hôtel à insectes

Guilem a d’abord collé les 2 plaques du toit. Puis il a cloué le fond et les côtés. Enfin, il a collé les séparations et a cloué celle du bas. Les trous facilitent le clouage. C’est certainement un avantage pour les petites mains. Mais il faut tout de même tenir le clou et le marteau, et frapper suffisamment fort et droit. Quelques clous ont plié. Et puis le lutin a pris le coup (c’est le cas de le dire). C’est donc un véritable exercice de bricolage.

Avec le marteau, il a enfoncé l’étagère intermédiaire. Comme les côtés n’étaient pas parfaitement ajustés, nous avons sorti la colle et un étau. Cela a suffi à redresser le cadre. Après un temps de séchage (patience, patience…), nous avions maintenant une jolie structure à 2 niveaux.

Construire l'hotel a insecte: coller les paroies en bois
Construire l'hotel a insecte: clouer les paroies en bois
Construire l'hotel a insecte: poser un etau
Construire l'hotel a insecte: presque fini

Garnir l’hôtel à insectes

Nous pensions que remplir l’hôtel serait la partie facile…. Hmmmm… Et bien en fait, c’est plus facile à dire qu’à faire. Après avoir collé les rondins, c’est à 4 mains que l’hôtel s’est garni : 2 qui placent les pailles et 2 qui les tiennent pour qu’elles ne glissent pas. Après quelques essais ratés, le duo a trouvé son rythme et l’hôtel s’est rempli.

Garnir l'hotel a insectes

Le kit Hôtel à insectes : notre verdict

Voici donc un merveilleux château pour nos petites abeilles et autres insectes du jardin. Construire l’hôtel était un exercice intéressant : la matériel était bien préparé mais la construction présentait néanmoins quelques défis manuels pour les petites mains. Et Guilem a découvert comment on utilise un étau.

Maintenant, nous attendons avec impatience les premiers invités. A votre avis, quels insectes emménagerons en premier ? Laissez-nous vos avis dans les commentaires, et nous vous tiendrons au courant.

L'hotel a insecte est termine