Publié dans Activite manuelle, Art, Creativite, Nature

Du beach art pour s’occuper à la plage

Dans cet article, vous trouverez:
– Une de nos sources d’inspiration pour le land art et le beach art
– Nos œuvres créatives à la plage : tableaux figuratifs, bonhommes de sable et mandalas
– Une réflexion sur ce que nous aimons et apprenons avec le beach art

Land art et beach art

Depuis les années 60, de nombreux artistes ont exploré un nouveau concept d’art : le Land Art. Ces œuvres utilisent des matériaux naturels : du bois, des rochers, des la végétation. Souvent, elles sont éphémères et s’inspirent de l’environnement dans lequel elles sont créées.

Les plages (beach en anglais), surtout celles des sables, ont attiré certains de ces créateurs. Nous sommes tombés sur cet article qui présente 10 artistes contemporains qui déploient leur art sur la toile naturelle des plages du monde. Imaginez la vision et les efforts nécessaires pour imaginer et réaliser des œuvres gigantesques avec des outils aussi simples qu’un râteau ou des pneus. Admirez la détermination pour gagner la course contre la marée… et ensuite la voir avalée par les flots.

A la plage : nous aussi nous faisons du beach art

Comment s’occuper en vacances sur une plage ? Il est possible de se baigner, de bronzer, de lire, de jouer au ballon, ou de faire des châteaux de sable. J’ai toujours adoré les châteaux de sable. Pour notre premier anniversaire de mariage, mon mari m’a offert un seau et des pelles (c’était un clin d’œil bien entendu). Et depuis, avec les lutins, nous avons creusé d’innombrables tunnels et monter une multitude de tours.

Depuis quelques temps, nous avons ajouté le beach art à notre set d’activité. L’objectif est simple : nous amuser en créant des œuvres naturelles.

  1. Nous ramassons des matériaux naturels trouvés sur la plage. En fonction des plages, nous trouvons des galets, des coquillages, des algues, des branches, des bouts de verre poli, etc.
  2. Parfois, nous choisissons un sujet figuratif. Comme sur cette plage de la mer baltique où nous avions envie de faire une sirène, ou cette représentation de la fable Le Corbeau et Le Renard
  3. Le plus souvent, nous nous laissons guider par ces matériaux. Y voyons-nous une forme, une histoire ? C’est le cas de cette branche tordue et de ce galet triangulaire qui sont devenues un cheval galopant.
Beach art: La sirene de la Baltique
La sirene de la Baltique
Beach art: le corbeau et le renard
Le corbeau et le renard
Beach art: cheval galopant
Cheval galopant
Beach art: tete de singe
Le singe
Beach art: la chouette
La chouette

Beach art de Noël : des bonhommes de sable

Connaissez-vous « Frosty the snowman » ? (Frostry le bonhomme de neige). C’est un personnage de dessin animé des années 1960. La chanson du film passe en boucle durant la période de Noël avec d’autres classiques anglo-saxons. Nous avons passé notre dernier Noël en Thaïlande à la plage. Bien entendu, il est difficile de faire des bonhommes de neige en Thaïlande. Mais nous avions envie d’être un peu dans l’ambiance de Noël. Alors pour compenser, nous avons fait des bonhommes de sable. Cela nous a donné l’occasion de nous essayer au beach art en 3D. Jour après jour, nous avons créé toute une série de Frosty, et même une petite histoire : Frosty a rencontré une belle madame de sable lors d’un bal tropical, ils se sont mariés et ont eu plein de petits bonhommes de sable. Ce fut une belle expérience créative.

Beach art: les bonhommes de sable
La sorviere des sables
Beach art: les bonhommes de sable
La fee de la plage
Beach art: les bonhommes de sable
Frosty danse avec sa belle
Beach art: les bonhommes de sable
La famille de Frosty

Beach art méditatif : les mandalas de sable

Dernier en date dans notre exploration du beach art : le mandala. Nous avons combiné un exercice de symétrie avec un de graphisme. Nous avons tracé une ligne pour séparer notre cercle en 2 et dessiné des formes symétriques chaque côté de cette ligne. Ensuite, nous avons décoré chaque section avec des motifs différents : points, lignes courbes ou zig-zag. Enfin, nous avons souligné les lignes principales avec de petits galets de couleurs assorties. Ça vous plaît ?

Beach art: poser les petits caillous par couleur pour faire un mandala
Beach art: poser les petits caillous par couleur pour faire un mandala

Ce que nous aimons et apprenons avec le beach art ?

  1. Ça nous occupe bien sur la plage : c’est l‘occasion de se lancer dans une petite activité entre 2 baignades.
  2. Nous aimons manipuler les matériaux naturels.
  3. Le beach art est réalisé à partir de matériaux trouvés sur place et de ce qu’ils nous inspirent. Nous ne savons pas à l’avance ce que nous allons trouver. Cela stimule donc la créativité sur plusieurs niveaux. C’est aussi un bon entraînement à l’upcycling (même si ce que nous utilisons ne sont pas des déchets que nous avons produit)
  4. Aligner des petits cailloux pour un mandala, c’est excellent pour la concentration. Il faut sélectionner des cailloux de taille et de couleur similaires, les placer sur la ligne sans abimer les autres motifs.
  5. Le beach art permet de travailler avec les textures et en 3 dimensions.
    – Un bâton peut se poser à plat, sur un autre ou se planter dans le sable.
    – Le sable peut se lisser, se creuser, se modeler.
  6. Le beach art est éphémère. Les enfants ont tendance à accumuler leurs œuvres. Mais comme on ne peut pas emporter la plage avec nous, il n’y a pas d’accumulation. On prend une belle photo en souvenir et c’est tout. Cela permet aussi d’apprendre à se séparer de ce que l’on a (et j’espère d’apprendre à gérer les frustrations la prochaine fois qu’un lutin devra se séparer d’un jeu ou d’un objet)

Alors, le beach art, ça vous inspire ? Partagez donc avec moi vos création.

Beach art: un mandala
Publié dans Art, Nature, Saisons

Plaisir des yeux: Sous le soleil de Pissaro exactement

Ca y est. Il fait enfin beau. Il était temps vu que l’on est déjà au mois de juin.

Alors célébrons l’arrivée de l’été avec ce magnifique lever de soleil coloré de l’artiste impressionniste Camille Pissaro. Il représente tout ce dont j’ai besoin en ce moment : la chaleur, la mer, un grand bol d’air frais.

Et vous, vous rêvez à quoi en ce moment ?